first_imgFree Mobile: la présentation aura lieu demainCette fois c’est officiel et couché sur le papier, Free a convié la presse demain à 8H30 pour un évènement dans ses locaux parisiens. Le doute sera, en toute vraisemblance, demain mardi 10 janvier à 8H30. En effet, Free vient d’envoyer à la presse une invitation à un évènement dans ses locaux parisiens se tenant à 8H30 précises. Il n’y a aucun doute sur la nature de l’annonce que va effectuer le fournisseur d’accès à internet. Après des mois de spéculations, Free va enfin dévoiler les tarifs de son offre mobile, qui devrait selon son PDG, Xavier Niel, “diviser la facture des français par deux”.À lire aussiRéseau 4G de SFR : tout sur les forfaits, les lancements et les prixFree a fait durer le suspens au cours des semaines, Xavier Niel postant ce message énigmatique au mois de décembre: “La fusée est sur la rampe de lancement”. Une fusée qui va devenir au fil du temps l’emblème du buzz mis en place par Free, avec des pages web arborant discrètement l’engin prenant son envol. À la fin de la semaine, les choses s’étaient accélérées pour les internautes abonnés à Free. Leur décodeur TV affichait au démarrage un message les invitant à contacter leurs opérateurs de téléphonie pour obtenir leur départ en conservant leur numéro de téléphone.Free ne peut plus attendre plus longtemps pour lancer son offre mobile. L’Arcep oblige en effet le nouvel opérateur à déployer ses abonnements au plus tard le 12 janvier sous peine de perdre sa licence très chèrement obtenue. De plus, comme l’indique le site Business Mobile, ce lancement viendra court-cicuiter celui de Numéricable et de sa nouvelle box internet, prévu le même jour. Une vengeance à peine cachée, Free n’aimant pas que son concurrent utilise le terme “Révolution” alors que la Freebox est appelée de la sorte.Le 9 janvier 2012 à 12:45 • Maxime Lambertlast_img